Pour les jeunes garçons victimes de violences sexuelles

Livret d'information du VISAC

Le principal, c'est d'en parler à quelqu'un et de continuer à en parler jusqu'à ce que tu obtiennes l'aide dont tu as besoin.

Préface à l’intention des parents

Voici un livret à l’intention des jeunes garçons qui ont été victimes de violence sexuelle. La plupart des enfants de neuf à douze ans peuvent le lire par eux-mêmes, mais les plus jeunes auront besoin d’aide. Même si le vocabulaire est simple, certains concepts ne le sont pas.

En outre, ce livret expose, entre autres idées majeures, le fait que les enfants ont besoin de leurs parents pour se remettre des effets de la violence sexuelle (à condition, bien sûr, que les parents ne soient pas responsables des sévices). Toutefois, vous devriez pouvoir aider votre jeune garçon en lisant le livret et en discutant avec lui.

Les parents peuvent aider en lisant et en discutant le présent livret avec leur enfant.

À qui s’adresse ce livret ?

Si tu es un jeune garçon et si tu as subi de la violence sexuelle, voici un livret écrit spécialement pour toi. Il peut t’aider de trois façons.

Il te permettra :

  • de savoir ce qu’est la violence sexuelle ;
  • de mieux comprendre ce que tu ressens ;
  • de savoir où trouver de l’aide.

Peut-être ne voudras-tu pas le lire au complet en une seule fois, mais lis-en le plus possible. Tu liras le reste plus tard. Si certains mots te paraissent difficiles à comprendre, demande à un adulte ou à un ami de t’aider.

Si tu peux parler de tes sentiments à tes parents ou à une personne adulte en qui tu as confiance, ce sont probablement eux les mieux placés pour t’aider dans ta lecture. De toute façon, c’est une bonne idée de leur demander de lire ce petit livre. Ils ont aussi besoin de comprendre ce
que tu ressens.

Ce livret raconte l’histoire vraie de sept jeunes garçons : Félix, Kai, Gabriel, Nathan, Justin, Jas et Carlos. Les sept ont dû aller voir un conseiller parce qu’ils avaient subi de la violence sexuelle. Ce ne sont pas leurs vrais noms, mais leur histoire et leurs sentiments sont vrais, tout comme les tiens. D’ailleurs, peut-être certains de tes sentiments sont-ils semblables aux leurs.

Fichiers